Categories
Non classé

Lieux-dits

“Hauts de la pax” : là étaient confinés et mouraient les pestiférés de Moyen et Gerbéviller.

“La Gadremée” : jardin et ladrerie (lieu où étaient relégués les pestiférés)

“Les bords” : ladrerie (lieu où étaient relégués les pestiférés)

“Cul Brûlé” : lieu où les Suédois (alliés des Français) brûlèrent la femme qui indiqua l’endroit faible du château.

“Rue des juifs” : quartier où étaient confinés les juifs du village.

Rue de la Bourgogne” : rappelle le passage des troupes bourguignones en 1475 et 1477

Autres lieux-dits (si vous en connaissez la localisation, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaire) :

“Haut du ménil” : jardins et vergers

“Haut de l’Allemagne” : campement des alliés de Charles IV

“Haut des autels” : affecté à la desserte en vin de l’église.

“Le chenal” : vallées très étroite derrière le château et qui recevait ses eaux

“La ladrerie” : comme son nom l’indique, lieu où étaient relégués les lépreux.

“La Corvée” : domaine propre à l’évêché dont le travail s’éxécutait par corvée (actuelle station d’épuration)

“La corvée des seigneurs” : propriétés à faire valoir par corvée

“Le haut du campe” : position prise par les Français pour attaquer le château

“Aux Ave Maria” : pré dont la récolte était affectée au sonneur d’angelus.

“Le jardin d’Arbois” : a appartenu au sieur d’Arbois, gouverneur du château pour le compte de Charles IV

“La Faïencerie” : faïencerie qui subsista juqu’en 1790

Leave a Reply

Your email address will not be published.